Le fonds de la famille Lortet

Dessins et analyses botaniques « Dessiné par Louis Lortet » : dessins de Myosotis hispida, Myosotis alba, Myosotis strigulosa, Myosotis intermedia, Viola riviniana (avril 1857), de Rubus caesius n°1 (mai 1857), de Rubus sp. n°2, n°3 et n°4, de Sambucus ro

Identification

Le fonds de la famille Lortet est coté en 9J. Il couvre la période 1812-1910.

Contexte

La famille Lortet est très liée à l’histoire du musée des Confluences, depuis ses origines en 1772. Clémence (16 septembre 1772-15 avril 1835), Pierre (3 juin 1792-22 mars 1868) et Louis Lortet (22 août 1836-26 décembre 1909) en constituent les membres les plus représentatifs.

Clémence Lortet, née Richard, est une botaniste de la première moitié du 19e siècle. Elle réalise de nombreuses herborisations, d’abord dans les alentours de Lyon, puis élargit son périmètre à la France entière et à d’autres pays comme la Suisse, l’Italie et l’Allemagne. Elle contribue notamment à fonder la Société linnéenne de Lyon en décembre 1822 et il est possible que l’idée de sa création vienne d’elle. Toutefois, elle ne signe aucun travail scientifique publié.

Pierre Lortet est le fils unique de Clémence Lortet. Ses objets d’étude sont de nature scientifique variée (géologie, géographie, hydrographie, agriculture, botanique…). Il est membre de nombreuses sociétés lyonnaises, traduit des textes philosophiques allemands et s’implique notamment en politique en tant que franc-maçon. Il fut aussi élu député du Rhône à l’Assemblée nationale.

Louis Lortet est une figure parmi les plus importantes de l’histoire du musée des Confluences et notamment de l’une des institutions dont il a hérité : le Muséum d’histoire naturelle de Lyon (1772-1991). Ses domaines de recherche sont aussi variés que ceux de son père, Pierre Lortet. Après avoir fait des études à Paris, Louis Lortet devient docteur en médecine en 1861, effectue ensuite un double doctorat et obtient le grade de docteur ès sciences. En 1869, il est nommé professeur d’histoire naturelle à la faculté de médecine de Lyon et chargé de cours de zoologie à la faculté des sciences. À partir de 1870, il prend la direction du Muséum d’histoire naturelle de Lyon jusqu’à sa mort en 1909. Il est également à l’origine de l’Association lyonnaise des amis des sciences naturelles créée en 1872 et dont la perspective est de compléter les lacunes du Muséum en acquérant à son compte des objets muséaux. La même année, il fonde la revue Archives du Muséum d’histoire naturelle de Lyon. Son travail de réorganisation des collections et sa politique d’acquisitions contribuent fortement à la notoriété de l’établissement.

Description

Ce fonds est composé des travaux scientifiques de Clémence Lortet, Pierre Lortet et Louis Lortet. Les travaux de Clémence Lortet sont relatifs à la botanique, ceux de Pierre Lortet à la géologie et ceux de Louis Lortet à la zoologie, la botanique et la géologie. Chez ce dernier, on trouve également des supports de ses cours à la faculté des sciences de Lyon ainsi que des photographies de ses voyages en Syrie et en Palestine. Quelques archives de travaux botaniques de Georges Roffavier (1775-1866) sont aussi présentes et rattachées à la partie sur Clémence Lortet.