éternités, visions de l’au-delà

Éternités

visions de l’au-delà

Parcours permanent

 « Où allons-nous ? ». La question du devenir du défunt, dans sa chair et son esprit, est commune à toute l’humanité.

L’exposition aborde le sujet en mettant en perspective nos questionnements contemporains avec ceux de civilisations d’époques variées : cultures amérindiennes, africaines, d’Égypte antique, du Pérou ancien, de l’âge du Fer (Koban)... À toutes ces pratiques qui évoquent une perméabilité entre le monde des vivants et celui de l’au-delà répond la transparence de la scénographie : les différentes parties du parcours sont séparées par des moucharabiehs de métal, perforés selon la position des étoiles, des galaxies scintillantes et lointaines, symboles des mondes de l’au-delà.


La salle sera fermée au public du 1er au 4 février 2022 en raison d’interventions techniques. Merci de votre compréhension.

Le parcours de l'exposition

1/4

Des passages entre deux mondes

Les sociétés humaines distinguent le visible et l’invisible, mais des échanges entre ces deux mondes sont possibles. Des esprits protecteurs ou néfastes agissent ainsi sur le monde des vivants. Au début du parcours, rencontre avec une figure commune aux cultures indiennes nord-américaines, africaines et inuit : l’intercesseur. Chamane ou ancêtre, il est le point de contact entre le monde des vivants et celui des esprits et des morts. Des objets sont réalisés pour communiquer avec les esprits, les honorer ou s’en préserver.

Lire la suite
passage deux mondes
2/4

Le rapport contemporain à la mort

Comme une parenthèse dans le parcours de déambulation, des sièges-cocons, installés sous un dôme lumineux, invitent à s’interroger sur le sens de la mort dans nos sociétés actuelles.

Lire la suite
rapport mort
3/4

La matérialité de la mort

La suite du parcours met en regard les pratiques funéraires des cultures égyptienne, péruvienne et caucasienne. L’exposition de restes humains, de mobilier funéraire et l’évocation de la sépulture telle qu’elle a été découverte permettent de percevoir la matérialité de la mort.

Lire la suite
matérialité mort
4/4

Donner du sens à la mort

Le parcours s’achève sur deux motifs de réflexion comme deux propositions de rapport à la mort. D’un côté, le Parinirvana, de tradition bouddhiste, offre une vision sereine où la mort constitue l’aboutissement suprême pour tout croyant. De l’autre, la vanité, issue du monde occidental, invite à une réflexion sur la fragilité de notre condition et la finitude de l’être humain.

Lire la suite
sens mort
Comité scientifique
  • Roland Bacon, astrophysicien
  • Élisabeth de Fontenay, philosophe et essayiste
  • Pierre Gibert, exégète critique et historien des religions
  • Pascal Picq, paléoanthropologue
  • Pierre Thomas, géologue
Continuer la visite

Galerie Émile Guimet

Galerie Émile Guimet