Bestiaire utopique

Anima (ex) musica – Collectif Tout Reste À Faire
Spectacle
Du 5 décembre 2024 au 5 janvier 2025
Anima (ex) Musica
© J. Mignot

Installation musicale

Des créatures géantes et sonores « en concert » au musée

Inspirées d’animaux bien réels et de recherches entomologiques rigoureuses, ces sculptures extraordinaires sont conçues à partir de centaines d’instruments de musique hors d'usage. Elles font vibrer leurs élytres et elles battent leurs ailes au son d’une composition musicale originale et d’un dispositif de percussions interactif.

Découvrez un ensemble musical inédit composé d’arthropodes : le Méloé printanier et sa planète-tambours (meloe proscarabeus), le Carabe et sa nuée de cuivres à pistons (trichognathus marginipennis), la Cigale géante de Bornéo dans son essaim d’instruments à cordes (megapomponia merula) et le phasme à carapace aux instruments du monde (eurycantha calcarata).

Atelier-résidence

Les artistes-sculpteurs sont en résidence au musée du 18 au 22 décembre pour fabriquer une nouvelle sculpture musicale en direct. Venez à leur rencontre dans la Galerie Émile Guimet (entrée libre, via le hall du musée), dans la limite des places disponibles.

Mathieu Desailly et Vincent Gadras : artistes-sculpteurs et scénographes
David Chalmin : compositeur

Offrez une nouvelle vie à vos instruments de musique endormis

« Afin d’agrandir notre bestiaire utopique, nous avons besoin d’instruments de musique... Si vous souhaitez vous débarrasser d’une contrebasse, d’un basson ou d’une cornemuse hors d’usage ou de tout autre instrument, nous nous ferons un plaisir de les recueillir et nous leur redonnerons un jour une nouvelle vie sous la forme d’une libellule, d’un scarabée ou d’un grillon. »

 

Mathieu Desailly et Vincent Gadras